Alopécie

A-t-on plus froid sans cheveux ?


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • Votez pour cette page sur Hellocoton

Les recommandations fleurissent sur le port du chapeau ou du bonnet par temps froid, car il paraîtrait que « 40 à 45 % de la chaleur du corps se perdent par la tête ». C’est une idée reçue persistante. Si c’était vrai, on aurait aussi froid sans chapeau qu’à se promener dans la neige en slip et cagoule !

Non couverte, notre peau perd de la chaleur

En réalité, nous ne perdons pas davantage de chaleur par la tête que par le reste du corps. Le cuir chevelu n’est ni plus ni moins « poreux » à la chaleur que le reste de notre peau.

Toute partie du corps qui n’est pas couverte perd de la chaleur, réduisant proportionnellement la température centrale du corps. Ainsi, s’il fait froid dehors, vous devez protéger votre corps, tout votre corps, c’est-à-dire tête comprise.

La quantité de chaleur libérée dépend de la surface exposée. Ainsi, pendant les froides journées d’hiver, vous perdrez plus de chaleur par des jambes ou des bras découverts que par une tête non couverte : vous aurez plus froid en jupe et bonnet qu’en pantalon sans bonnet.

La chevelure constitue une protection naturelle du cuir chevelu. En l’absence, la peau du crâne est davantage exposée au froid, mais ni plus ni moins que le reste de notre peau. Vous devez donc la couvrir par temps froid, tout comme vous portez des vêtements et des gants.

La tête, plus frileuse ?

Ceci dit, la tête, le visage et le haut de la poitrine sont cinq fois plus sensibles aux changements de températures que les autres régions du corps. Si elle ne perd pas davantage de chaleur, la tête est plus frileuse.

Toutes celles qui ont le cheveux ras savent qu’une tête chauve, parce que non couverte, refroidit plus vite qu’une tête chevelue. Les perruques, bonnets, foulards ou turbans ne se portent pas uniquement pour cacher un crâne chauve, mais aussi pour garder sa tête au chaud.

Vous aurez aussi froid la nuit, en particulier en automne et en hiver. Optez pour un bonnet de nuit. Si vous avez le cuir chevelu sensible, en particulier après une chimiothérapie, choisissez un modèle en tissu respirant, sans surpiqûres ni élastiques à l’intérieur.