Têtes d’affiche

Anna Fitzpatrick

Top model chauve

La vie d’Anna est un conte de fées : belle, admirée, aimée, mariée, mère… bien que chauve.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • Votez pour cette page sur Hellocoton

Anna a commencé à perdre ses cheveux à l’âge de 7 ans, puis ses sourcils, ses cils… L’alopecia universalis a été diagnostiquée, c’est-à-dire une perte des cheveux et toute pilosité corporelle, à cause d’une maladie auto-immune, pour laquelle n’existe aucun remède. Toute son enfance, Anna a du affronter le regard des autres, se cachant sous des chapeaux et perruques.

JPEG - 30.8 ko

À sa grande surprise, elle est remarquée, pour son regard, et conviée à une séance photo. Ce sont les clichés où elle ne porte pas de perruque qui plaisent le plus et qui sont publiés. C’est ainsi que commence sa carrière de mannequin, à l’âge de 14 ans. Chaque nouveau contrat lui redonne confiance en elle. Elle apprend à dessiner ses sourcils, mais porte la plupart du temps un maquillage très léger. Anna Fitzpatrick est même devenue modèle pour Dior.

Elle s’est mariée à un homme qui la trouve belle avec et sans cheveux et ils vivent heureux avec leurs enfants. Cette jeune néo-zélandaise n’est pas seulement une femme magnifique, avec une histoire merveilleuse qui se termine comme un conte de fées. Elle est aussi devenue porte-parole de Global Alopecia Mission, un organisme de bienfaisance et de recherche de traitement contre l’alopécie. « Être chauve ne signifie pas que vous n’êtes pas belle — j’en suis la preuve » dit-elle. Anna nous invite à vivre nos vies au mieux, avec la beauté particulière qu’apporte l’alopécie.

Photos

  • Anna Fitzpatrick
  • Anna Fitzpatrick
  • Anna Fitzpatrick
  • Anna Fitzpatrick
  • Anna Fitzpatrick
  • Anna Fitzpatrick
  • Anna Fitzpatrick