Films

Love, Hannah

Documentaire d’Annie Flanagan — 2014


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • Votez pour cette page sur Hellocoton

« La photographe Annie Flanagan a photographié son amie, Hannah. Lorsqu’elles avaient 20 ans, les deux copines ne se voyaient plus car Hannah était dans un relation violente avec son petit ami de l’époque. Désemparée, Annie ne savait pas quoi faire et c’est à cette période qu’elle a commencé à réfléchir au sujet des violences sexuelles et domestiques. Lorsque Hannah a quitté son petit ami, les deux femmes ont commencé à se revoir. Hannah souffrait de ce qu’on appelle le « choc post-traumatique ». Lors de ses années de rétablissement, elle passait parfois plusieurs jours sans dormir et s’arrachait tous les poils et cheveux, jusqu’à n’avoir plus de sourcils, de cils, ni de cheveux sur la tête. Annie Flanagan met le doigt, avec ses images, sur le traumatisme, causé par la violence.

JPEG - 38.7 ko
Hannah, âgée de 22 ans, six mois après avoir quitté son compagnon violent. Annie Flanagan/Alexia Foundation

Pendant les années de violence, Hannah a oublié qui elle était. Le travail de son amie photographe l’a aidé à se reconstruire. Le principal message de ces clichés est de montrer que la souffrance ne s’arrête pas une fois que l’abus s’arrête. Soulignant l’importance du soutien des proches, Annie Flanagan montre ici la résilience des survivant(e)s. »