Nonnes et moines bouddhistes portent le crâne rasé, signe de leur engagement.

Mais par son attitude à l’égard des femmes, le bouddhisme est loin de l’idéal de tolérance et d’ouverture qu’on lui accorde.

La discrimination envers les moniales est une réalité dès l’origine, mais plusieurs mouvements majeurs comme la Mahayana ne l’appliquent pas. En effet, rien n’est obligatoire en Bouddhisme, et il est toujours mêlé de coutumes locales.

Articles


Portraits et témoignages



Mais encore…