Vos témoignages

Carole Onenight

Ingénieure Toulousaine

Carole est une gentille fille qui a les cheveux très courts et une allergie prononcée pour les intolérances de tout poil.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • 1 ❤

Carole Onenight
Cela explique sans doute qu’elle milite tant qu’elle peut et qu’elle n’arrête pas d’écrire des articles (dans la revue des Fées du Logis) fustigeant les petits travers de ses sœurs lesbiennes et les horreurs des abruti(e)s homophobes, misogynes ou racistes. Elle aime beaucoup les mathématiques appliquées et regrette que cette discipline passionnante soit tellement méconnue.

Bon alors j’ai 25 ans, je vis à Toulouse, en France, qui est vraiment une belle ville, et mérite son surnom de Ville Rose, mais je viens du Sud de Nantes, en Bretagne. J’ai étudié les mathematiques appliqués (Ne dites pas « BAAAH » comme ça ! Les mathématiciens sont des êtres humains et certains d’entre eux sont sains d’esprit !) et obtenu mon diplôme d’ingénieur en juin 1996.

Je suis maintenant doctorante au LAAS (Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes) et donc je vais obliger mes sœurs à m’appeler « Docteur » pour le restant de leurs jours !
Pendant un moment, j’ai travaillé sur des robots stupides qui n’allaient qu’en marche avant mais on m’avait promis que, si le labo obtenait des fonds, mes robots auraient une marche arrière… et maintenant ils en ont une !

Mais passons aux choses sérieuses… Je dois vous avouer quelque chose… « Oui, les rumeurs sont vraies. Il est temps que je vous le dise : je suis une L-L-Lawrence Welk fan ». Nooon, tout comme la femme qui a dit ça (la grande k.d.lang) je suis lesbienne, 100 % lesbienne, 100 % butch (C’est comme ça. Vous pouvez le voir. Je ne peux pas changer, habituez-vous !).

Je suis non seulement une lesbienne, mais une militante lesbienne féministe, et le machisme au quotidien me fout en rogne !! Alors si vous n’êtes pas féministe… faites gaffe a vous !