Têtes d’affiche

Caroline Aigle

Première femme pilote de chasse (1974-2007)

Première femme pilote de chasse, pionnière, exceptionnelle, Caroline Aigle est partie trop tôt, emportée par un cancer foudroyant.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

En mai 1999, Caroline Aigle est devenue, à 24 ans et avec un nom prédestiné, la première femme nommée pilote de chasse de l’armée de l’air française. Cheveux courts, elle porte une combinaison de vol. Elle reconnaît que la coupe est masculine. Heureusement, il y a un élastique à la taille !

JPEG - 534.6 ko
Un timbre postal a été édité à son effigie

Enceinte de son deuxième enfant, elle apprend être atteinte d’un cancer qui la condamne. Elle décide alors, contre l’avis des médecins, de donner une chance à l’enfant. Celui-ci naît après cinq mois et demi de grossesse, soit 18 jours avant le décès de la jeune femme. Elle ne pouvait pas arrêter la vie d’un être qu’elle avait porté pendant cinq mois (...) Elle disait : il a droit à ses chances comme moi témoigne son mari. Cette grossesse a été quasiment son dernier combat, qu’elle a gagné, a-t-il ajouté. Selon lui, son épouse a été héroïque jusqu’au bout.

De 1999 à 2005, date à laquelle elle a reçu la médaille d’or de la défense nationale, Caroline Aigle a toujours été très médiatisée. Partout où elle allait, elle était reçue comme la pionnière. Major de polytechnique, sportive accomplie, championne de France de triathlon. Un de ses projets était de devenir spationaute, et elle en avait toutes les qualités. Tout lui était ouvert. Elle aurait aussi pu terminer général, explique un officier. Cette femme mariée et mère de deux enfants totalisait près de 1600 heures de vol. Le Commandant Caroline Aigle s’est éteinte le 21 août 2007 des suites d’un cancer foudroyant qui l’a emportée en pleine gloire, en à peine un mois.