Têtes d’affiche

Caroline de Haas

Femme politique française

« Féministe acharnée ». C’est ainsi que se décrit Caroline De Haas.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

Le grand public connaît ses yeux verts et sa coupe de cheveux à la garçonne depuis l’affaire DSK, en mai 2011, dont elle dénonce le « déferlement sexiste » consécutif.

Cette trentenaire n’en est pas exactement à son premier engagement. Ancienne secrétaire générale du syndicat étudiant UNEF, elle a participé à la fondation de l’association Osez le féminisme il y a deux ans, avant d’en devenir porte-parole jusqu’en juillet 2011. Dans la foulée, elle a donc sauté le pas, et son combat est devenu politique. L’engagement associatif et syndical sont très importants, mais c’est en politique qu’on peut faire bouger les choses en profondeur, estime-t-elle.

En avril 2014, des listes « Féministes pour une Europe solidaire » voient le jour en vue des élections européennes de 2014 ; Caroline de Haas est tête de liste Île-de-France.