Têtes d’affiche

Clémentine Autain

Femme politique française

Surnommée la « petite gauchiste à cheveux courts », Clémentine Autain est une jeune femme politique féministe française.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • 2 ❤

JPEG - 61.3 ko

Après un passage par l’Union des étudiants communistes, Clémentine découvre le féminisme au hasard d’une rencontre avec Suzy Rotjman, qui s’occupe du « collectif féministe contre le viol ». Entre les deux femmes le courant passe, non sans étincelles. Rétive au départ au combat féministe (elle le trouve « ringard »), elle ne tarde pas cependant à s’y impliquer… à sa manière. Et c’est la naissance de Mix-cité. Son objectif, s’adresser aux jeunes filles, mais aussi aux jeunes hommes pour leur faire comprendre que le combat féministe « intéresse toute la société ».
La petite fille des Batignolles, L’Humanité, Stéphane Sahuc, 15/12/2000.

Parallèlement à son action dans l’association Mix-Cité Paris, Clémentine Autain exerce la fonction d’assistante parlementaire au Sénat avant de devenir la collaboratrice d’une élue au Conseil de Paris. De 1999 à 2000, elle est chargée de Mission au Groupe d’Etude sur les Discriminations, mis en place par Martine Aubry.

Cette jeune femme aux cheveux courts et au regard bleu vif, parfois méchamment surnommée la « petite gauchiste à cheveux courts », est un modèle « 100 % têtue » : dynamique, moderne, engagée, féministe. Cheveux courts, idées longues, Clémentine, on t’aime beaucoup par ici.

Photos

  • Clémentine Autain
  • Clémentine Autain
  • Clémentine Autain
  • Clémentine Autain