Alopécie

Combien de cheveux avons-nous ?

Le cheveu en chiffres, ses qualités et propriétés

« Il n’y a qu’un cheveu sur la tête à Mathieu », disait la comptine. Eh bien ! Mathieu n’a pas beaucoup de chance car une chevelure moyenne est constituée de 120 000 cheveux [*].


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

Cuir chevelu
Nos cheveux semblent fins et tous identiques et pourtant chacun est unique. Les cheveux gris n’existent pas : la couleur grise vient du pourcentage plus ou moins important de cheveux blancs mélangés aux cheveux plus foncés.

Le matériau dont il est constitué est exceptionnel. Sa résistance permet à un cheveu de supporter 100 grammes sans se casser [1]. Ainsi la chevelure entière pourrait porter 12 tonnes si le cuir chevelu était suffisamment résistant… ça laisse songeuse !

Sa composition chimique est différente selon les ethnies. La kératine lui donne un aspect lisse ou frisé, fin ou épais. Blond, brun ou roux : tout dépend de quelques grains de mélanine. L’apparition des cheveux blancs dépend également de facteurs génétiques et ethniques [2]. Elle est due, sans que l’on sache pourquoi, à un manque de production de mélanine.

L’humidité interfère sur la tige pour en modifier la forme. Des cheveux humides peuvent être détendus lors d’un brushing, et garder ensuite une forme lisse et raide [3]. Mais dès que l’humidité dans l’air devient plus importante, les cheveux reprennent leur aspect d’origine.

Imputrescible, le cheveu constitue une excellente « mémoire » qui livre bien des informations : l’empreinte génétique, la trace de poisons et autres substances illicites, la datation d’un événement… On a ainsi pu découvrir 3 000 ans après sa mort que Ramsès était blond à la peau blanche ! Décoiffant, non ?