Poil à gratter

Contre l’hypersexualisation des starlettes

Sinead O’Connor sermonne Miley Cyrus

Sinead O’Connor met en garde la starlette Miley Cyrus, contre le show-business et son hypersexualisation.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

Miley Cyrus s’est radicalement transformée, passant en quelques semaines d’idole Disney pour gamines, à créature hyper-sexualisée, pur produit pour fantasmes masculins. Dans son clip Wrecking Ball, proche du streap-tise, elle dit s’inspirer de la chanteuse irlandaise Sinead O’Connor. Ma vidéo est la version moderne de Nothing compares 2 U, a déclaré la jeune femme. Je voulais que ce soit dur et beau à la fois. C’est ce que Sinead faisait avec sa coupe de cheveux notamment. a en effet expliqué Miley Cyrus au magazine Rolling Stone.

JPEG - 174.2 ko
Métamorphose de Miley Cyrus : de la fille sage à l’exhibitioniste

Sa démarche étant à l’opposée, Sinead O’Connor lui a adressé une lettre ouverte, mettant en garde la jeune Miley Cyrus contre le show-business et son hypersexualisation : Je suis très préoccupée de voir que ceux qui vous entourent vous ont laissée croire que c’est cool d’être nue et de lécher des marteaux dans vos vidéos. En réalité vous cachez votre talent en permettant aux autres de vous prostituer.

À la fois sévère et maternelle, la chanteuse irlandaise conseille à la jeune femme de prendre soin d’elle. En vous laissant exploiter vous ne vous faites que du mal sur le long terme, et il ne s’agit en AUCUNE manière de votre autonomisation ou de celle d’autres jeunes femmes lorsque vous envoyez le message que votre valeur (même d’un point de vue personnel) provient plus de votre attrait sexuel que de votre talent évident.

Ils s’enrichissent de vous déshabiller

L’industrie musicale se contrefiche de vous ou de nous. Ils vont vous prostituer autant que possible et vous faire croire que c’est ce que VOUS souhaitez… […] Vous valez mieux que votre corps ou que votre attrait sexuel. […] Ne vous faites pas d’illusions. TOUS vous veulent parce qu’ils se font de l’argent sur votre jeunesse et votre beauté… ce qu’ils ne pourraient pas faire si cette jeunesse ne vous rendait pas aveugle aux maux du show-business.

Bien qu’elle dise s’en inspirer, Miley Cyrus n’a rien compris à la démarche de Sinead O’Connor, qui cherchait non pas tant à provoquer qu’à s’affranchir des codes du milieu. Vous avez aussi déclaré dans Rolling Stone que votre look s’inspire du mien. Ce look que j’ai choisi, je l’ai choisi volontairement à une époque où ma maison de disques m’encourageait à faire ce que vous avez fait. Je souhaitais être jugée davantage sur mon talent que sur mon apparence. Je suis heureuse d’avoir fait ce choix, d’autant plus que je ne me trouve pas dans un état de décrépitude accomplie, aujourd’hui à l’âge de 47 ans… état dans lequel se trouvent malheureusement, une fois arrivées à l’âge mûr, nombre d’artistes femmes qui ont axé leur image sur la sexualité.

Pour vous affirmer complètement en tant que femme, vous devriez à l’avenir refuser de laisser exploiter votre corps ou votre sexualité par des hommes pour en tirer profit. Je n’ai même pas besoin de poser la question : je suis dans le milieu depuis bien assez longtemps pour savoir que les hommes se font plus d’argent que vous quand vous vous déshabillez. Ce n’est pas vraiment cool. Et cela envoie des signaux dangereux aux autres jeunes filles.

Vous valez plus que votre apparence

La lettre s’achève sur un ton féministe. Que nous le voulions ou non, en tant que chanteuses nous avons un rôle d’exemple et nous devons faire extrêmement attention aux messages que l’on adresse aux autres femmes. Le message que vous ne cessez d’envoyer est que, finalement, c’est plutôt cool de se prostituer… ce n’est pas si cool que ça, Miley, c’est dangereux. Les femmes doivent être valorisées pour beaucoup plus que leur seule sexualité. Nous ne sommes pas que des objets de désir.