Vos témoignages

Coup de folie


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • 12 ❤

L’idée de me raser les cheveux m’habitait depuis plusieurs années avant que je ne passe à l’action. Je l’avais jusqu’alors repoussée comme un rêve improbable (un « quand je serai riche » qu’on ne devrait pas contempler parce que ça n’arrive jamais).

JPEG - 23 ko
Sur la plage, avril 1999.

La dure réalité du crâne rasé chez une fille, je ne m’y étais pas attardée, puisque j’étais persuadée qu’au contraire ma vie s’en trouverait simplifiée.

J’avais le cheveu jusqu’aux épaules le jour où je me suis jetée à l’eau, largement encouragée par mon petit ami qui me répétait depuis longtemps qu’il fallait que je me coiffe à la Demi Moore. Nous avons, dans l’enthousiasme et l’insouciance, fait avec les moyens du bord : sa main inexpérimentée et les ciseaux de cuisine.

Coup de folie.

JPEG - 22.7 ko
Sonia et sa meilleure amie se coiffant, 1998.