Boule à Z

De long à court : pas à pas

Lorsqu’on est habituée à porter les cheveux longs, mieux vaut procéder par étapes.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • 10 ❤

C’est une partie de soi, c’est toute une parure qui va disparaître avec la coupe ou la perte des cheveux. Même si le résultat peut s’avérer merveilleusement esthétique, l’effet peut être psychologiquement désagréable. On peut soudain se sentir endeuillée ou comme mutilée.

Les cheveux féminins étant abusivement associés à la féminité, on peut avoir le sentiment de ne plus être femme, d’avoir perdu sa féminité en les coupant. Rassurez-vous : aucun risque ! la féminité ne se perd pas aussi facilement que les cheveux. Au contraire : certaines disent se sentir « plus féminines » depuis qu’elles portent les cheveux courts.

Lorsqu’on n’est pas bien sûre, ou lorsqu’on perd ses cheveux, mieux vaut se donner le temps de s’habituer. Procédez par étapes, sur plusieurs mois : cheveux mi-longs, au carré, coupe courte… et ainsi de suite, de plus en plus court. Vous vous habituerez ainsi progressivement à la physionomie de votre visage et la surprise sera moins brutale.

Sauf si vous éprouvez le besoin d’un changement radical, et à moins d’avoir un tempérament d’aventurière, curieuse et expérimentale : dans ces conditions, pas d’hésitation ! ruez-vous sur la première tondeuse venue et lâchez-vous ! Le changement de tête soudain peut aussi avoir un effet libérateur, et être le premier pas d’un changement de vie plus global.