Actus — Avril 2001

En football, les crânes rasés attirent les cartons


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

L’effet de mode passé (depuis la boule à Z de Barthez.), les habitudes discriminatoires à l’égard des crânes rasés sont revennues : « en football, les crânes rasés attirent les cartons » annonçait Reuter en 2001. Selon le quotidien britanique le Daily Mirror jeudi, Les joueurs de football chauves ou au crâne rasé ont plus de chance d’être épinglés par les arbitres anglais que leur collègues chevelus. Des statistiques révèlent que 7 des 10 joueurs les plus sanctionnés cette saison n’ont que peu ou pas de cheveux.