Bouquins

Excentriques

Beau-livre — 2001


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

Goût effréné de l’apparence, fabrication, narcissisme, provocation ou phénomène de société, l’excentrique choisit de se confronter au regard des autres, quitte à susciter, au delà de la surprise, la critique, le malaise, le scandale ou le rire. Comble de la mondanité ou perversion des codes ?

Des petits maîtres du XVIII ème siècle aux formes les plus destroy du body art, Florence Muller, spécialiste de la mode et du costume, nous propose une galerie de portraits hauts en couleur où se côtoient Merveilleuses, dandies, snob, punks, artistes et rock stars. À Barbara Cartland le mot de la fin : « Je ne me suis jamais sentie excentrique. J’ai toujours été moi-même. » Of course !

« Les gens excentriques vivent ce dont nous n’osons rêver de la provocation comme un des beaux-arts ! »