Films

Game of Thrones

Série télévisée — 2015


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • Votez pour cette page sur Hellocoton
  • 5 ❤

Après un emprisonnement long et très douloureux, Cersei, à bout de force et de volonté royale, décide de se confesser au Grand Moineau. Elle ne sera pas condamnée à mort, mais devra subir la marche de l’Expiation. Tondue et mise à nue, la reine doit traverser les ruelles crasseuses de la capitale, sous les hurlements du peuple qui lui jette obscénités et fruits pourris.

C’est l’une des scènes les plus fortes de la série. Même si on n’aime pas le personnage de Cersei Lannister, hautaine et manipulatrice, il faut avouer que cette scène est particulièrement rude. La voir ainsi humiliée met mal à l’aise. Voilà qui devrait décupler sa haine…

Tournage et effets spéciaux

Contrairement aux apparences, ce n’est pas l’interprète de Cersei qui a réalisé cette performance impressionnante, mais une doublure. Enceinte de son deuxième enfant au moment de la « marche de la honte », Lena Headey ne pouvait tourner cette scène de nu. La chaine HBO a engagé la mannequin anglaise Rebecca Van Cleave pour filmer la séquence puis, grâce aux effets spéciaux, la tête de Lena Headey a été ajoutée aux prises tournées avec le corps de Rebecca Van Cleave, pour un résultat bluffant.

« C’était une des expériences les plus impressionnantes, merveilleuses, gratifiantes que j’ai vécues. Je n’ai jamais imaginé que je me retrouverai un jour à Dubrovnik entourée de centaines de figurants et de techniciens me jetant de la nourriture. C’était formidable. »

À l’origine, l’équipe devait tourner en partie sur les marches d’une église, mais les autorités religieuses s’y sont fermement opposées. La scène a été tournée dans Dubrovnik (Croatie), pendant trois jours. Pour éviter tout dérapage, la production a engagé 200 agents pour sécuriser les lieux.

Une scène d’inspiration médiévale

La marche expiatoire est une punition dans les Sept Couronnes, qui consiste à humilier publiquement une femme adultère ou prostituée. Cette humiliation, dégradante, ôte à la reine Cersei son orgueil et sa puissance.

JPEG - 47.3 ko
Cersei (Rebecca Van Cleave + Lena Headey) et Jane Shore

Pour imaginer ce passage de Game of Thrones, l’auteur George R.R. Martin s’est inspiré d’une pratique médiévale réelle. Cette scène de pénitence de Cersei a été conçue à partir du sort réservé à Jane Shore, la maîtresse du roi Edward IV d’Angleterre, au 15e siècle. Cette dernière avait dû se livrer à une marche similaire après la mort du roi.