Têtes d’affiche

Hannah Höch

Artiste dadaïste (1889-1978)

Seule femme active du mouvement Dada.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • Votez pour cette page sur Hellocoton

Peintre de formation, Hannah Höch abandonne brusquement la peinture en 1919 pour suivre l’aventure Dada. Elle pratique alors le collage et le photomontage. Elle est la seule femme à participer activement aux manifestations Dada de Berlin.

JPEG - 17 ko
Photomontage de Hannah Höch
Recyclant des motifs de tissus, des morceaux de linoléum colorés, des patrons de couture, de chutes de dentelles, elle conçoit des compositions abstraites d’une grande finesse et d’un humour assuré. Pour ses contemporains qui n’ont pas su voir au-delà du matériau utilisé, Hannah Höch ne faisait que des œuvres intimes typiquement féminines. Rares sont ceux qui ont compris la portée de la parodie et du détournement de la masculinité à coller de la dentelle sur des images de responsables politiques de la République de Weimar.

De manière plus évidente, et donc plus lisible, que ses « collages en dentelle », les photomontages d’Hannah Höch expriment une volonté profondément moderne de rétablir le rapport homme/femme sur un mode égalitaire. Forte de ses convictions féministes et politiques, ridiculisant la morale bourgeoise et la traditionnelle division des sexes, Hannah Höch veut voir dans la « nouvelle femme » un instrument de libération et la source de renouvellement de la société.

Photos

  • Photomontage de Hannah Höch
  • Hannah Höch photographiée par Willy Römer
  • Photomontage de Hannah Höch
  • Hannah Höch