Films

Haut les cœurs !

Film de Solveig Anspach — 1999


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

Elle attend un enfant. Il attend le bonheur de pouvoir le toucher, de le caresser et de se parfaire dans sa fonction, tant enviée, de père. Emma et Simon s’aiment. Mais comme la vie est « un mets qui n’agrée que par la sauce », les problèmes surgissent et font mal. Emma est atteinte d’un cancer. Le médecin lui préconise un avortement, les soins prescrits étant incompatibles avec sa grossesse. Simon lui propose alors de consulter un autre médecin…

Elle y croira toujours et cherchera envers et contre tout la solution pour vivre, tout simplement vivre. Et même sans ses cheveux, même avec ses coups de cafard, on sera touché par sa justesse et surtout les mots avec lesquels elle ose se battre : face à elle-même, face aux amis incrédules ou maladroits.

Une histoire vraie

Outre une vision catégorique et puissante d’une femme face à une maladie implacable, ce film dévoile les intentions claires de la réalisatrice : la vie ne doit pas nous faire peur ! la vie est belle ! Sólveig Anspach s’implique avec une profonde sincérité dans ce premier long-métrage où elle a choisi de raconter sa propre histoire.

La scène de la tonte

L’actrice Karin Viard (Les randonneurs, la nouvelle Eve) interprète le rôle d’une femme enceinte atteinte d’un cancer du sein. Lorsqu’elle commence à perdre ses cheveux après 2 semaines de chimio, elle se rend chez un coiffeur pour se les faire raser. Même les magazines de cinéma s’accordent pour dire que c’est la scène la plus forte du film. À voir également : la réaction des gens dans la scène où elle se rend en boîte avec son crâne rasé.

Crâne rasé qu’elle a également porté hors scène. Dans une interview, elle raconte le malaise qu’elle a ressenti lors du tournage sur les grands boulevards, à Paris, quand elle voulait se promener entre deux prises.