Musiques

Hunter

Vidéoclips de Björk — 1997


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

Le premier titre de l’album, Hunter, montre Björk chauve en gros plan sur un fond blanc, qui se transforme en « techno-bear » lorsqu’elle chante. La chanteuse ne s’est pas rasé les cheveux, mais porte un crâne postiche. L’ours polaire, qui symbolise la fusion de l’organique avec la musique, est animé en images de synthèse par Paul White, qui signe ce clip. L’ours incarne aussi le féroce chasseur que les paroles évoquent.

Beaucoup de mes amies sont taraudées par la question de savoir si elles doivent se poser ou continuer de vivre en adolescentes. Le morceau, c’est moi en train de spéculer quand est-ce que cela arrive.

L’album Homogenic se poursuit, portant bien son nom, car les chansons se complètent parfaitement. Il se termine par All Is Full of Love. Le clip, réalisé par Chris Cunningham, s’ouvre avec un robot au visage de Björk, couché sur une table dans une salle d’opération où il se fait « assembler » par deux machines. Un autre robot identique la rejoint et elles s’embrassent.

Homogenic est un album où Björk souhaite affirmer son identité islandaise. J’avais voyagé pendant 4 ans comme une malade. J’étais comme Bruce Willis dans Die Hard. Puis je me suis arrêté en Espagne. C’est comme un jour ensoleillé après que les nuages ont déversé toute leur flotte.