Rites et croyances

Interdiction de se raser la tête

Chevelure de la femme musulmane

L’apparence corporelle est très contrôlée dans la religion musulmane. Il existe une limite distinctive entre les hommes et les femmes en ce qui concerne la longueur des cheveux.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • 1 ❤

Est-il permis à la femme de se couper les cheveux ?

Pour les musulmans, les cheveux féminins sont chargés d’une dimension sensuelle si forte qu’il est vivement recommandé de les cacher : il serait indécent de les exposer aux regards. La chevelure féminine fait partie de ce que la femme musulmane doit obligatoirement recouvrir devant tout homme qui n’est pas son mari ni son « Mahram » [1].

En ce qui concerne la coupe des cheveux, certains savants musulmans considèrent qu’il est strictement interdit qu’une femme coupe ses cheveux. Cet interdit permet surtout d’éviter des dérives considérées comme intolérables telles que la « masculinisation » des femmes, ou « l’imitation des non musulmanes » : il ne faut pas que la femme se coupe les cheveux de sorte que cela crée chez elle une ressemblance avec les hommes et elle ne doit pas chercher à imiter les non musulmanes.

JPEG - 10.2 ko
Photo de Shirin Neshat, Wishped, 1996 (b/w photo and ink 130x200~cm).

D’autres avis autorisent la coupe des cheveux féminins : la femme peut couper ses cheveux si ceux-ci sont trop longs, au point de descendre en dessous des fesses, afin de les ramener à une longueur « normale ». Toutefois, afin d’éviter les coupes « typiquement masculines », elle devra les laisser au moins jusqu’aux épaules.

GIF - 1.3 ko
« Et les épouses du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) coupaient une partie de leurs chevelure, au point où celle-ci devenait similaire au wafrah [*]. »

Enfin, dans l’environnement occidental, une certaine souplesse peut-être judicieuse pour préserver les liens conjugaux et il peut être conseillé de permettre « à la femme musulmane mariée de se couper les cheveux et d’adopter une belle coiffure pour plaire à son mari » [2].

Cheveux courts pour les hommes

À l’inverse, toujours par souci de distinction, mais aussi d’hygiène [3] les hommes doivent garder les cheveux courts. La limite à ne pas dépasser est alors le lobe de l’oreille : les cheveux masculins ne doivent pas recouvrir l’oreille.

Interdiction de se raser la tête

Dans tous les cas, il y a unanimité des juristes musulmans sur le fait qu’il est interdit de se raser la tête, sauf en cas de force majeure (pour raison médicale). Cette interdiction a été explicitement énoncée par le Prophète dans un certain nombre de Hadiths [4]. L’injonction faites aux pèlerins se rendant à la Maison sacrée de se raser la tête a été levée.

Dans le Kitab-i-Aqdas, Baha’u’llah a dit qu’il est interdit de se raser la tête. Puisque Dieu a créé des cheveux qui couvrent la tête, il doit y avoir une raison, à respecter : « les cheveux nous embellissent, et nous devrions les apprécier et ne pas les raser complètement ».