Têtes d’affiche

Iris Apfel

Icône de la mode

Architecte d’intérieur et icône de mode, Iris Apfel se distingue par son allure exceptionnelle.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • Votez pour cette page sur Hellocoton
  • 1 ❤

« Bonjour, I am Iris Apfel, geriatric starlet. Eh voilà ! » Ainsi se présente Iris Apfel, dont vous ignorez peut-être le nom et l’histoire, mais sûrement pas le visage ni le style extravagant. Cheveux blancs coupés courts, lunettes hublots cerclées de noir, regard malicieux, vêtements colorés, colliers et bracelets fantaisie surdimensionnés qu’elle accumule généreusement : Iris se distingue par son allure exceptionnelle.

Américaine, icône de mode, décoratrice qui participa aux réaménagements de la Maison-Blanche pour neuf présidents des États-Unis, cette personnalité fascinante avait fait en 2005 l’objet d’une exposition au Met de New York, qui avait exposé ses vêtements les plus incroyables.

Fière de sa différence

Enfant, Iris désespérait sa mère qui n’arrivait pas à habiller cette petite fille trop ronde. Quelques années plus tard, ses cheveux deviennent prématurément poivre et sel. À l’incitation à les teindre, alors qu’elle est fière de cette différence, aux leçons d’élégance et de bonnes manières, elle rétorque qu’elle refuse de « passer sa vie à se conformer à l’image que la société se fait d’une certaine personne, d’une certaine classe sociale, à un certain âge ». C’est alors qu’elle se met en quête d’accessoires les plus uniques possible.

Après avoir étudié l’histoire de l’art, elle est assistante du designer d’intérieur Elinor Johnson. Avec son mari, elle lance ensuite l’entreprise de textile Old World Weavers, pour laquelle elle voyage aux quatre coins du monde, où elle déniche des bijoux et des vêtements artisanaux, qu’elle porte dans les soirées mondaines.

Savoir qui on est

La papesse de la mode résume sa philosophie avec beaucoup de sagesse : La bonne mode est intemporelle. Si vous savez qui vous êtes et ce qui vous va, vous pouvez porter vos vêtements une vie entière. […] Il est plus important d’être heureux que d’être bien habillé. Elle ajoute : Quand on ne s’habille pas comme les autres, on n’est plus obligé de penser comme eux.

Aujourd’hui presque centenaire, cette hyperactive ignore royalement le mot « retraite » : Je ne peux pas citer tous mes projets en cours tant ils sont nombreux ! Je bénis le Seigneur de pouvoir continuer à mon âge.

Photos

  • Iris Apfel en voyage
  • Iris Apfel dans son appartement