Têtes d’affiche

Julie Driscoll

Chanteuse rock britannique

Julie Driscoll est une chanteuse de rock britannique, populaire dans les années 1960 et 1970.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • Votez pour cette page sur Hellocoton

Fin des années 60, côté cheveux, deux tendances s’imposent : les mèches multicolores et les cheveux frisés, tels que les portent la chanteuse londonienne Julie Driscoll. Dès 1965, elle chante dans le Steampacket, avec Long John Baldry, Rod Stewart et Brian Auger. C’est avec cet organiste qu’elle forme une équipe plus réduite à partir de 1967. Leur popularité gagne la France en 1968 avec des reprises comme Season of the Witch (de Donovan), This Wheel’s on Fire (de Bob Dylan), ou le fameux Save Me d’Aretha Franklin.

Arrivée à Paris pour faire découvrir au public les différents secrets des rythmes anglais, elle a tout de même préféré au beefsteak frites, la nourriture végétarienne et macrobiotique que les Gurus Hindous conseillent aux occidentaux en mal d’équilibre et de sagesse. Elle a affronté ensuite, au son des guitares électriques, le public sage et recueilli d’une salle obscure.

La voix soul était d’une puissance rare chez une chanteuse blanche, et le grand charme de celle que l’on surnomme Jools, plus les ondulations de son corps et de ses doigts, ajoutaient à la fascination. Il est des chanteuses dont le talent ne se mesure pas à la longueur des cheveux. C’est le cas de Julie Driscoll.

Photos

  • Julie Driscoll
  • Julie Driscoll
  • Julie Driscoll
  • Julie Driscoll by Richard Avedon, 1969
  • 1960's Fashion
  • Julie Driscoll
  • Julie Driscoll