Bouquins

L’esprit des cheveux

Mythes et croyances — 2009


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

Avant de devenir une parure naturelle, les cheveux furent, à l’instar des autres poils du corps, une toison protectrice contre les intempéries. Avec le développement des civilisations, ils permirent des coiffures somptueuses. Mais ce qui frappa d’abord l’imagination, ce fut leur longévité, leur force, leur résistance au temps. De là, vint certainement l’histoire de Samson. Longueur et beauté les tirèrent vers le péché. Et ce fut l’histoire de Marie-Madeleine.

Les rituels qui accompagnent leur première coupe et ceux qui suivent la mort, sont innombrables. Les croyances en leurs pouvoirs maléfiques ou bénéfiques sont étonnantes. Ici ils servirent d’outils, ailleurs de médication. De modes en révoltes politiques ou pratiques castratrices, leur longueur fit sens.