Bouquins

La cantatrice chauve

Pièce de théâtre d’Eugène Ionesco — 1950

Point de tondue dans cette pièce de théâtre, qui n’a de chauve que le titre !


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

La pièce commence chez M & Mme Smith : un couple très anglais qui entame un dialogue décousu, absurde. La femme enchaîne ses répliques de façon hystérique, tandis que M.Smith reste plus stoïque, avec un air un peu sadique. Ils attendent monsieur et madame Martin.

Après une longue discussion qui commence à peu près par : « Excusez-moi madame, mais il me semble, si je ne me trompe que je vous ai déjà rencontrée quelque part », les Martin se rendent compte au fil de la discussion qu’ils habitent la même chambre et ont le même enfant... C’est seulement une fois arrivés chez les Smith qu’ils s’aperçoivent qu’ils sont mari et femme !

JPEG - 15.3 ko
La cantatrice chauve - 1981. Joe (first in line with glasses) in « The Bald Soprano », 1981. Ionesco’s absurdist play inspired Joe’s future writing for « Wlloughby and the Professor ».

Commentaires :
Ils sont odieux, bêtes, incohérents ; plus que vous ne rêviez de l’être avec patron, famille, chien et banquier... impossible de ne pas envier les personnages de Ionesco. Le « pétage de plombs » est leur pain quotidien. Face à eux, nos « questions existentielles » prennent ou perdent leur sens. Leur non-logique est implacable (Passion-Théâtre).