Poil à gratter

Marre des femmes à cheveux longs !

Réponse à Jessica

Marre des femmes à cheveux longs, dites-vous ? Permettez à une « vieille » de vous transmettre ce qu’elle a pu apprendre au cours de ces longues années…


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

« J’en peux plus de voir les femmes avec la même coupe de cheveux (longs) partout et qu’en plus ce soit venté par tous, la société, les medias etc ! D’ailleurs je ne trouve rien de plus superficiel et débile (désolé je trouve pas d’autre mot) que les filles qui perdent leur temps à se brosser longs cheveux avec amour matin et soir !
On dirait que tout est contre celles qui ne partagent pas cette folie du cheveu long féminin. Je me demande sur quoi peut bien être fondé cet engouement extraordinaire ! »
— Jessica (message 173 - 01/07/2002).

Vous dites que vous n’en pouvez plus de voir ces femmes aux cheveux longs. Et pourquoi donc ? Cela ne serait-il pas lié à votre désir de couper les vôtres, et à votre énervement de ne pas oser le faire ? La société n’impose pas une vision de la femme, les magazines de mode SI !!

Une dictature de l’air du temps

Dans les années 20, toutes les femmes se sont coupé les cheveux au carré. Une façon de revendiquer un désir de liberté… mais quand vous vouliez montrer votre appartenance à ce groupe, vous DEVIEZ avoir les cheveux courts. La célèbre chanteuse Mistinguette adorait recevoir chez elle des filles de bonnes familles, et leur couper les cheveux à la garçonne. Comment appeler cela sinon… une dictature de l’air du temps. À cette époque, c’était la folie du cheveu court.
Mais je ne pense pas que cela soit actuellement la « folie » du long en ce moment : on voit de tout dans la rue. Hier, au supermarché, j’étais à côté d’une femme, dans les 30 ans, avec 5 mm de cheveux roux sur la tête… et cela lui allait a merveille.

Une étude a démontré que l’apparence féminine change avec la santé
économique d’un pays. Les attributs de la féminité (cheveux longs, jupes,
escarpins, etc., etc.) étant plus marqués lors des crises. Ainsi le renouveau de la lingerie sophistiquée (bas, porte jarretelle, etc.) a eut lieu pendant la crise des années 1980.

Trouvez le style qui vous plaît !

Il y a une valeur primordiale a mes yeux : la tolérance. Pourquoi trouver
« débile » ces femmes qui prennent plaisir à avoir les cheveux longs, à les entretenir, à les brosser. Si j’en crois vos propos, alors je suis une « débile ». C’est comme si de mon côté, je traitais de « débile » les femmes aux cheveux très ras ! J’ai des amies aux cheveux longs, d’autres aux cheveux très courts, elles ont toutes trouvé un style qui leur plaît. Je dis bien qui leur plaît.. pas forcement qui leur va… (sourire).

La coiffure est sans doute ce qui modifie le plus votre apparence, c’est un des points clefs de notre style. C’est sans doute pour cela que beaucoup de femmes maudissent parfois leur coiffeur en sortant de son salon… (rires). Une coupe réussie vous illumine, met en valeur d’autres parties de votre visage, et même de votre corps.

En ce qui vous concerne Jessica, vous dites vous trouver laide avec vos cheveux longs. N’êtes-vous pas un peu dure avec vous-même ? Mais si vraiment vous ne pouvez plus les supporter à ce point, coupez-les ! Peut-être peu à peu... pour ne pas choquer votre grand-mère (rires).

Est-il préférable de se plaire, ou de plaire aux autres ?

Je terminerais avec une discussion que j’ai eu avec une amie : elle avait les cheveux très longs, et voulait les couper, or son mari était triste à cette idée, car il préférait sa femme avec ses longs cheveux. Nous en avons discuté, les mêmes arguments reviennent à chaque fois : « s’il m’aime, il me prendra comme je suis », ce a quoi on peut répondre « si tu l’aimes, tu chercheras à lui faire plaisir ». C’est le serpent qui se mord la queue.
Il y a un film portugais (je ne me souviens plus du titre) qui traite parfaitement de cela : une femme brune, avec une chevelure qui lui arrive à la taille, décide de se les faire couper à ras, pour tester l’amour de son futur mari (qui est en adoration devant la chevelure de sa femme). [...] Le message du film est, bien sûr, m’aimeras-tu encore lorsque je ne serais plus désirable (peur de la vieillesse) ?

Pour résumer, il y a CERTAINS cas où les cheveux longs (ou courts) ne vous vont pas, et où l’autre style vous va mieux. C’est souvent lié à une forme de visage. Mais même si cela ne vous va pas, peut-être que VOUS, vous vous préférez ainsi… et la question devient « Est-il préférable de se plaire, ou de plaire aux autres ? ». Pour ma part, je préfère me plaire.
Je sais que les cheveux courts m’irons moins bien que les cheveux longs (j’ai déjà testé), mais malgré ça, je sais aussi que si l’envie me prend de les couper, je n’hésiterais pas.