Alopécie

Qu’est-ce qu’un cheveu ?


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

Le cheveu est un poil. Comme pour les ongles, sa partie visible est constituée de cellules mortes. Ce n’est donc pas cette partie qui pousse et s’allonge, mais la partie interne.

Chaque poil de la chevelure humaine a la forme structurelle d’une plante, avec racine et tige. On distingue : la tige, le follicule, la glande sébacée et le muscle arrecteur.

Follicule pileux

La tige

C’est la partie apparente du cheveu [1]. Elle se compose de kératine et de mélanine. La kératine lui donne un aspect lisse, frisé ou ondulé, fin ou épais. Les pigments de mélanine lui donnent la couleur.
La tige est constituée de cellules mortes. Comme on le voit, un cheveu sain, grossi au microscope, ressemble à un épi de blé, avec des écailles empilées les unes sur les autres comme les tuiles d’un toit.

Le follicule ou racine

Le cheveu se forme et croît à l’intérieur d’un bulbe appelée follicule. Le follicule pileux se situe dans le derme, 5 mm sous l’épiderme [2]. Dans la papille qui est au centre du follicule se trouvent les vaisseaux nourriciers extrêmement fins qui transportent tous les éléments nutritifs nécessaires au développement du cheveu. C’est là que le cheveu se forme et se pigmente.

La glande sébacée

Elle se situe juste au dessus du bulbe. C’est elle qui fabrique le sébum, indispensable pour la protection de la tige du cheveu et de la peau du cuir chevelu. Le sébum graisse le cheveu, le rend plus résistant et le protège contre les agressions (pluie, soleil, pollution). La qualité et la quantité de sébum interfèrent donc sur le cheveu et le cuir chevelu.

Le muscle arrecteur

Entre le follicule pileux et la peau se trouve un muscle très fin dit muscle arrecteur qui permet de redresser le poil ou le cheveu.