Têtes d’affiche

Rebecca Lolosoli

Fondatrice d’Umoja

Fuyant les violences masculines, elle a fondé une communauté de femmes indépendantes.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page
  • Votez pour cette page sur Hellocoton
  • 2 ❤

Rebecca garde le traumatisme de son excision à l’âge de 15 ans avant d’être vendue en mariage pour 17 vaches. Ayant elle-même échappé à une tentative de viol de la part de soldats britanniques, elle commença à faire parler les femmes violées, pour attirer l’attention sur ce phénomène. Jusqu’au jour où, son mari étant en voyage, elle fut battue par des hommes de son ethnie que cette libération de la parole des femmes dérange.

À la sortie de l’hôpital, face à l’indifférence de son mari qui ne la protège en rien, elle le quitte et fonde, avec d’autres femmes dans la même situation, une petite communauté. Ainsi naît Umoja, le village refuge, pour se protéger des hommes.

JPEG - 46.1 ko
Rebecca Samaria Lolosoli, fondatrice d’Umoja

Véritable meneuse charismatique de la communauté, Rebecca, issue d’une classe sociale plus favorisée (son mari étant un homme d’affaire ayant une position officielle), transmet les bases du commerce qui leur assure leurs revenus.

Elle est maintenant reconnue pour ses actions au Kenya et par de nombreuses organisations féminines ou humanitaires.