Rites et croyances

Une perruque au-dessus du voile


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

Pour concilier sa volonté de masquer sa chevelure avec la nouvelle loi française sur la laïcité, Fatima a choisi de porter une perruque pour faire sa rentrée, jeudi à Bischheim, en banlieue de Strasbourg. C’est gênant mais il faut faire avec, explique la jeune fille de 18 ans, qui porte le voile depuis l’âge de 10 ans.

Fatima est donc allée en cours avec une longue perruque brune sur la tête, tout en gardant son voile caché en dessous : J’ai acheté cette perruque cet été en prévision de la rentrée. Je l’ai payée un peu moins de 50 € en Turquie. Là-bas, c’est le seul moyen d’intégrer l’université en gardant son voile.

A priori, parmi les professeurs, personne ne semble avoir remarqué le subterfuge. Quatre de ses camarades, portant le voile, ont été exclues des cours. Fatima a gardé son foulard soigneusement noué autour du cou et elle remettra une fois rentrée à la maison.