Têtes d’affiche

Zhihong

Nonne bouddhiste

Zhihong accueille les enfants abandonnés à la porte de son temple.


Partager cette page :

  • Envoyer cette page par courriel
  • Imprimez cette page

Avant de devenir bonzesse dans un temple à Xi’an, chef-lieu de la province du Shaanxi (nord-ouest de la Chine), la nonne bouddhiste Zhihong était étudiante de l’une des meilleures universités de Chine. Ne trouvant pas réponse dans la philosophie, elle s’est tourné vers le bouddhisme. Elle est devenue bonzesse en 1995.

En 2001, Zhihong découvre une petite fille à la porte du couvent, qui s’avère être gravement malade, et abandonnée par ses parents. Peu après, cependant, Zhihong a dû retourner dans le Sud, et l’enfant, qui n’avait personne sur qui compter, l’a suivie, s’attachant à elle. Dedao suit aujourd’hui des études de troisième cycle dans un collège bouddhiste.

Depuis, la nonne Zhihong a recueilli 26 enfants abandonnés à la porte de son temple. Aujourd’hui, vingt d’entre eux se sont convertis au bouddhisme et certains ont même terminé leurs études dans un institut bouddhiste.

Photos

  • Zhihong
  • Zhihong
  • Zhihong